Vie de Chien RPG

Viens incarner un chien domestique ou sauvage à Set-Dam.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Je te reconnais non ? » { Pv Falco.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: « Je te reconnais non ? » { Pv Falco.   Ven 15 Fév - 19:48



Tu traînais de plus en plus près des habitations depuis quelques temps. L'hiver était bientôt terminé et tu n'avais que peu manger durant cette période. Tu étais dans le quartier noble, là où vivait ton père et son maître. Un vieux monsieur bien aimable. Te reconnaîtrait-il ? Tu en doutes franchement. Tu avais bien grandis et changée depuis. Tu repris ton trot, tête basse, reniflant l'air en grognant doucement. Tu arrivas dans un parc, très beau. Coloré, propre, riche. Il y avait beaucoup de chiens et d'hommes par ici, tu filas te coucher près d'un banc et somnola.


« Maman ! Regarde le chien ! Je peux le caresser ? »


Le petit garçon blond s'approcha de toi en souriant, tendant sa main vers toi. Il n'avait même pas attendue la réponse de sa mère, grognant, tu claqua tes crocs près de la main du petit qui se mit à pleurer. Sa mère poussa un cri strident en hurlant que tu avais mordus son fils, elle le prit dans ses bras et hurla de plus belle qu'il fallait te chasser. Deux hommes arrivèrent armés de bâtons, tu reçus un coup dans les côtes, ta mâchoire claqua sur le bout de bois et l'arracha des mains de l'homme. Tu le jeta sur le côté et bondis sur l'homme qui recula, un violent coup de bâton t'atteignis sur le dos et tu retomba sur tes pattes avant d'éviter un nouveau coup.

Sans demander ton reste, tu partis en courant, te dirigeant vers le fond du parc où il y avait plus d'arbres. Énervée, tu te couchas à l'ombre et tenta de calmer ton esprit. Saletés d'humains, ils n'avaient pas qu'à tenter de te caresser, ils n'avaient pas le droit de te toucher ! Ton repos fut de courte durée, une odeur que tu reconnus vint à ta truffe et tu aperçus un Doberman. Tu le connaissais vaguement, ne t'étais-tu pas déjà battus contre lui ? Quand tu étais entraînée aux combats ? Si ! Tu avais même perdus le combat, échappant de justesse à une mort. Quel était son nom ? Braco ? Rango ? Fa... Falco ? Oui ! Falco. Tu te souviens ! Tu te redressas, sortant tes crocs et hérissant tes poils, tu te mises à grogner.

~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falco
Chien adulte


Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012
Localisation : Quartier Nord

Identité
Double(s)-compte(s):
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Je te reconnais non ? » { Pv Falco.   Sam 23 Fév - 17:07

Toute la nuit le vent n'avait cessé de hurler et de répandre son souffle glacé sur la ville, quand je l'entendais ainsi, j'étais bien content d'être dans une maison. Le lendemain, je m'éclipsa de la villa de mes maîtres comme je le faisais souvent pour parcourir mon vaste et somptueux territoire dont j'étais le chef. Depuis ces derniers jours, mes maîtres n'appréciaient pas tellement que je sortes ainsi, depuis ce jour où je m'étais battu contre ce molosse sans âme pour sauver la petite Kiara qui avait failli lui servir de repas. Je n'en garda quasiment aucune cicatrice, heureusement que les vétérinaires existaient même si les visites chez eux n'étaient pas dans la joie et la bonne humeur, ils avaient sauvé la vie de Kiara, moi je n'avais fait que la défendre. Mais je continuais inlassablement à me demander qui était ce chien, il avait été si étrange dans sa façon d'attaquer et ne m'avait pas adressé la parole une seule fois, tout ce qu'il voulait, c'était répandre le sang et il l'avait fait en traitant Kiara comme un morceau de viande avant de la jeter dans la machine qui réduisait les déchets à l'état de cube, j'avais failli y passer aussi en allant à son secours mais heureusement que les humains étaient arrivés à temps.

Malgré que j'étais perdu dans mes pensées profondes, un son m'interpella et me fit revenir à la réalité, tiens ? J'étais au parc, je ne m'en étais même pas rendu compte. Qu'est ce qu'il n'allait pas chez moi ? J'étais souvent dans la lune ces derniers temps...Je ne savais pas mais j'espérais que ça soit passager, j'avais des choses à faire et je devais rester attentif à tout, je n'avais pas le temps de traîner ou de rêvasser pour une raison qui m'échappais encore. Mon regard se posa au loin ou des humains semblaient agités, que s'était-il encore passé ? C'était étrange, en hiver, c'était plutôt calme en général. Mais bientôt, le son que j'avais entendu avant m'appela à nouveau, c'était un grondement de chien et ce ne fut que maintenant qu'une odeur familière que je n'arrivais pas à retrouver attira mon attention et je me tourna alors aussitôt vers un canidé non loin de moi. C'était une chienne, elle avait le poils hérissé et grondait férocement après moi mais curieusement, encore une chose de mon attitude ces derniers temps qui m'étonna, je ne me mis pas en position défensive, non, j'avais encore l'esprit ailleurs, quelque chose ne tournait pas rond avec moi c'était certain !

Ce genre de chose avait le don de m'irriter, oui je m'irritais moi même, je n'aimais pas être comme ça mais cette fois ci, je pensais que cette chienne en était la cause car son odeur embellissait mes naseaux d'un parfum de nostalgie qui se répandit tel un frisson le long de mon échine en atteignant le point de mon cerveau dans un endroit enfoui profondément dans ma mémoire, je connaissais cette chienne, je l'avais déjà vu, c'était vague, c'était flou, mais je l'avais déjà vu, son nom même traînait au bout de ma langue mais me vexa à ne pas en sortir. Cependant l'instinct reprenait goût à l'évocation de souvenirs éventuellement douloureux, comme si mes cicatrices d'antan qui n'étaient, elles, jamais partie de mon corps c'étaient réveiller dans une lente agonie, mes oreilles se couchèrent automatiquement et furieusement contre ma nuque et moi même je ne comprenais pas trop ce qui arrivait car j'avais pour habitude de me contrôler sans en cas de nécessité.

Mes babines se redressèrent légèrement pour dévoiler mes crocs blancs mais je ne faisais pas le gros dos et je n'avais aucuns poils à hérissé, si je montrais mon agressivité, dans ma tête, je cherchais, et cherchais désespérément à comprendre la situation mais je sentais mon esprit embrouillé comme s'il devait retourné en arrière durant une époque que j'avais voulu à tout prix oublier et que j'avais si bien réussit qu'il était à présent bien douloureux d'y revenir, la preuve, mon instinct ne le voulait pas. Audacieux et courageux néanmoins, je m'avança légèrement vers la femelle sans cesser de répondre à son agressivité et mes prunelles la toisait du regard en espérant trouver la réponse à toutes mes questions en tombant sur un détail qui m'aurait échappé au premier coup d'oeil.

~○---------------------------○~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: Re: « Je te reconnais non ? » { Pv Falco.   Mer 27 Mar - 21:40



Le doberman répondit à tes grognements, montrant lui aussi les crocs. Tu te calmas et cessa tes grognements. Malgré qu'il te réponde, il ne semblait pas vraiment te reconnaître. Tu voyais l'incompréhension dans son regard, tu redressas ta tête et l'observa s'approcher un peu de toi. Tu ne bougea pas et le regarda mieux pour vérifier que tu ne l'avais pas confondus avec ce doberman qui t'avais si facilement vaincu par le passé. Non, c'était lui, tu t'en souvenais très bien. Après cette défaite, ton maître t'as encore moins bien nourris et les coups étaient tombés deux fois plus. Bah, c'était le passé non ? Tu soufflas doucement, ne montrant plus aucuns signes d'agressivités car tu n'avais pas envie de te battre. Pas ici, pas maintenant. Tu étais bien trop fatiguée pour cela. Tu t'assises tout en gardant la tête haute pour ne montrer aucuns signes de soumission. Jamais.


« Vous ne vous souvenez plus de moi ? Lors de ce combat sanglant ? Je vous comprends, le passé... mieux vaux ne pas le remuer parfois n'est-ce pas ? »


Tu le vouvoyais. Une habitude qui était resté depuis un petit moment, tu ne le faisais pas spécialement exprès et puis, cela mettait souvent les chiens en confiance, il se sentait respectés. Pourtant, tu ne les respectais pas, celui qui aura ton respect n'est pas encore né. Ce doberman, il semblait avoir bien mieux évolué que toi. Il est chef de meute lui. Toutes ces odeurs de chiens, ces rumeurs sur un doberman dirigeant une meute. Il en semble digne mais cela n'est pas pour toi. Vivre avec deux ou trois solitaires, pourquoi pas ? Etre mentor d'un chiot, pourquoi pas ? Mais s'occuper de toute une meute ou même, vivre en meute ! Jamais. Que tu aimais ce mot : jamais. Tu secoua ta tête et repris la parole sans vraiment laisser le chien noir et feu répondre.


« Je suis Doom. »


~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falco
Chien adulte


Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012
Localisation : Quartier Nord

Identité
Double(s)-compte(s):
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Je te reconnais non ? » { Pv Falco.   Jeu 28 Mar - 13:29

La chienne finit par se calmer, cessa de gronder, je décida d'en faire de même, ce n'était pas un jeu de mouton, je n'agissais que selon les conséquences après tout. Je n'avançais plus désormais, j'étais assez près il me semble, à une distance raisonnable, que j'offrais proprement aux inconnus qui m'intriguaient. Je l'observais, j'avais clairement son visage dans ma tête mais il n'y avait aucun nom gravé dessus, enfin si, il y en avait un mais écrit si flou que je n'arrivais pas à le lire. D'un autre côté, je n'avais pas envie de faire trop d'effort pour y voir plus clair car cela risquerait de me remonter trop loin dans ma vie d'antan, car je savais que cette chienne en faisait partie, sinon comment expliquer le fait que son nom me restait ainsi sur la langue ? La chienne ne semblait plus vouloir autant la bagarre qu'avant, tant mieux, je n'avais pas envie de me battre, j'en avais jamais envie à vrai dire, je ne le faisais que si nécessaire, mon enfance, ma vie n'avait été que de combat, de mort, de sang, de douleur, voilà pourquoi je l'avais oublié et voilà pourquoi je ne voulais pas qu'il en soit ainsi maintenant que j'avais refais ma vie. La femelle finit par s'assoir en face de moi mais n'avait pas l'intention de se soumettre à moi sous prétexte que j'étais un chef de meute, chose qu'elle avait dû sans aucun doute le deviner, pour l'instant, je ne réagis pas à un tel affront, je pense qu'au point où j'en étais, il y avait plus important.

« Vous ne vous souvenez plus de moi ? Lors de ce combat sanglant ? Je vous comprends, le passé... mieux vaux ne pas le remuer parfois n'est-ce pas ? »

Je fronça légèrement les sourcils, je n'avais pas eu tord, je l'avais en effet déjà vu, sa voix ne devait plus trop être la même que depuis l'époque mais pourtant celle ci me faisait un effet incompris. Combat sanglant...Passé...Une sensation étrange m'envahi, sensation que je n'appréciais guère. Je pense que j'avais enfin compris mais comme pour me confirmer ses propres dires, la chienne ajouta aussitôt :

« Je suis Doom. »

- Doom...

Oui Doom ! Ca y est voilà, le puzzle était reconstitué, cette chienne, je l'avais oublié, sans regret, c'était il y a longtemps, je le savais, c'était à cette époque, cette...époque...Une fenêtre du passé venait de s'ouvrir alors que je croyais l'avoir scellé à tout jamais, elle donnait sur un terrain sableux et arrondi, délimité de barrière derrière lesquelles se tenait une foule d'humains qui hurlaient à plein poumons, se distribuaient une multitude de leur précieux petits billets verts. Il y avait beaucoup de bruit, beaucoup de tension, des odeurs de sang et de sueur, c'était peu après le terrible drame qui avait anéantit moi et toute ma fratrie, ma mère venait de perdre la vie face à un terrible bouledogue et c'était à nous, ses jeunes chiots, de prendre la relève pour satisfaire les désirs d'un homme ignoble. J'étais le plus fort du groupe, mes frères et soeurs avaient succombé si facilement sous les crocs de leurs adversaires, moi je tenais bon, non pas que j'aimais ça ou que je voulais montré ma force à tout le monde, j'essayais simplement de rester en vie...Ce jour là, mon maître avait tant misé sur moi, j'avais été envoyé dans l'arène, enchaîné, j'étais agité par la foule qui me criait dans les oreilles, je montrais déjà les crocs alors que mon adversaire n'était pas encore là car je savais que j'en aurais un et que je devais tout faire pour gagner, faute de quoi, l'homme se retournerais contre moi...Ce fut alors que cette chienne arriva, elle était robuste, un poils épais bien que salit par les précédents combats, son nom fut énoncé, je ne pensais jamais l'oublier car quand le combat commença, elle m'avait bien donné du fils à retordre, les humains ne tenaient plus sur leur jambe à l'issu du combat et nous deux chiens contraint de combattre sans raison, étions au bord de l'épuisement, et ce, jusqu'à ce que je parvienne enfin à prendre le dessus sur mon adversaire épuisée. Mon "maître", si je pouvais l’appelle ainsi, était ravi mais ne me récompensa pas pour autant, pourquoi cela changerait ? Il m'a retenu violemment en tirant sur ma laisse de chaîne tandis que l'autre homme arriva récupéré la femelle qui gisait dans son propre sang, et sans doute un peu du mien.

Je secoua la tête, mon regard se reposa sur elle qui était face à moi, maintenant que j'y repensais, je pouvais enfin la reconnaître, je l'avouais, je ne pouvais pas deviner ce qu'elle était devenue, comme beaucoup de chiens de combats, elle aurait pu mourir, tout comme moi et aucun des deux n'aurait jamais songé à revoir l'autre dans une autre vie. Pourtant si, j'étais là, elle aussi et à son allure plus fière et élégante, je pouvais conclure qu'elle ne faisait plus de combat. S'était-elle enfui comme moi ? Je ne savais pas trop quoi lui dire en fin de compte, tout était si déboussolé dans mon esprit, je voulais sa mort dès notre première rencontre mais aujourd'hui je savais que ce n'était pas vraiment ce que je voulais, je n'avais pas eu le choix tout simplement. Elle m'avait reconnu du premier regard, je pouvais comprendre son agressivité mais elle s'était calmé, elle devait sans doute penser comme moi, tout cela, c'était dans une autre vie...

- C'est bien toi...Tu as donc survécus.

~○---------------------------○~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Je te reconnais non ? » { Pv Falco.   Aujourd'hui à 10:42

Revenir en haut Aller en bas
 
« Je te reconnais non ? » { Pv Falco.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 83 - FALCO croisé Bruno du Jura, gentil chien de 3 ans
» falco et son 1er arret
» Falco des Bords de la Vesgres
» FALCO Croisé berger / beauceron (10-716F) - 15/12/10 - BUXEROLLES
» Falco labrador noir de 10 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vie de Chien RPG :: Quartier Nord :: Parc luxuriant-
Sauter vers: