Vie de Chien RPG

Viens incarner un chien domestique ou sauvage à Set-Dam.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Horrible odeur. » { Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: « Horrible odeur. » { Libre.   Jeu 14 Fév - 20:31



Tu marchais sur l'énorme tas de déchets. Faisant un minimum attention où tu posais tes pattes, tête basse, tu sentais les différents objets. Ton ventre criait famine depuis hier soir et nous étions le matin, des heures de recherches sans rien trouver à se mettre sous les crocs et de plus, la fatigue t'envahissait peu à peu. Tu trouvas enfin une boîte de conserve, tu la déchiqueta en quelques minutes et rafla la nourriture étrange qui s'y trouvait. Le goût n'était pas super et ça ne te remplissait pas assez l'estomac. Tu repris donc ta route, glissant le long des dunes de cochonneries, sautant par dessus des barrières détruites, esquivant des fils barbelés détruits. Rien. Tu t'assises, déçue. Tu pensais réellement trouver quelque chose ici, tes sources t'avaient donc mentis ?

Une douce odeur vint en ta truffe. Une odeur de viande ! Tu bondis en avant, faisant un remue-ménage pas possible en retombant sur tes quatre pattes. Tu te mise à courir comme une folle, dirigée par ton estomac qui hurlait de plus en plus. Tu pila. Tu étais tombée sur une boîte contenant de la viande sûrement périmée mais c'était de la viande, de la nourriture. Tu déchira le papier à toute vitesse avant d'engloutir la viande, ne voulant pas être dérangée par des chiens en recherche de nourriture. Pourtant, une odeur de chien parvint aussi à ta truffe. Du haut de ton tas de déchets, tu aperçus une silhouette qui semblait se rapprocher. Tu hérissa ton poil et te mise à grogner.


~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon
Chiot


Messages : 39
Date d'inscription : 12/11/2012

Identité
Double(s)-compte(s): Falco, Eddie, Canelle, Pharos
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Sam 16 Fév - 21:07

Il avait passé la nuit à écumer la ville, malheur au moindre humain qui aurait croisé son chemin, par chance, pour eux, en hiver, peu de monde sortait durant la nuit. Il faisait beaucoup, beaucoup trop froid. La neige recouvrait le sol ou en profitait pour tomber à gros flocons, les traces d'eau sur le macadam devenait vite verglaçant, l'air était glacial, irrespirable tant qu'on avait l'impression que le froid arrachait la chair de la gorge. Demon n'avait que faire du froid, tout comme il aurait que faire de la chaleur, il était lui même froid, un coeur de glace le faisait vivre et la douleur le faisait survivre. De ce fait, cette nuit là, on ne pourra que pleurer la mort de quelques chats vagabonds dont les cadavres avaient été dévoré par le canidé sanglant. A l'approche de l'aurore, il était revenu peuplé la décharge, pourquoi cette endroit ? C'était assez désert, il pouvait espérer le minimum de calme qu'il voulait et puis elle avait l'allure de ce qui se passait dans son esprit, désordonnée, encombrante, et il fallait regarder où mettre les pattes pour ne pas se les entailler sur un bout métallique qui traînait par là. De plus, c'était le premier endroit où il avait atterrit en venant dans cette ville et c'était là qu'il avait tué son premier humain dans cette ville, un pauvre clochard qui fouillait les montagnes d'ordures.

Il ne dormait pas beaucoup, presque jamais à vrai dire, il avait perdu goût à beaucoup de chose, la fatigue, il ne connaissait pas, son instinct meurtrier fonctionnait mieux lorsque son esprit dérouté l'était encore plus par le manque de repos. Le goût de la nourriture aussi avait été oublié, il n'avait plus que le goût du sang désormais qu'il recherchait, il ne se nourrissait plus que de chair, et affectionnait la chair humaine en particulier. Il avait été dressé pour ça, il avait été créer pour ça, il avait grandit comme ça, il était devenu comme ça. Il arpentait les lieux, il n'en avait pas fait son territoire malgré se que l'on pourrait croire, il n'avait pas d'instinct territoriaux, de même qu'il avait aussi perdu la hiérarchie, ce n'était plus vraiment un chien, c'était un monstre. Le son et l'odeur d'une présence inconnu le mis en garde sur l'instant et sans hésitation, le canidé se dirigea avec certitude vers l'endroit d'où il avait flairé l'odeur mais que pensait-il dans sa tête ? Un intrus, allons le corriger ? Non, il n'y avait aucune pensée mais si on devait le traduire, ça serait plutôt : enfin quelque chose à tuer !

Son odorat conçu pour repérer non pas ce qu'on pourrait appeler des proies mais plutôt de malheureuse victime le conduisit vers un tas de déchet, l'odeur menait vers derrière ce tas, Demon grimpa, ses pattes avaient l'habitude maintenant de grimper les déchets, de gratter le métal et d'écraser le plastique. Il arriva au sommet, les oreilles dressées vers l'avant, le regard perçant visait les lieux comme un sniper prêt à tirer sur la moindre chose qui bougeait, il traquait, prédateur que rien n'arrêtait. En face de lui se trouvait une autre pile d'ordure sur laquelle était perché un autre canidé qui semblait avoir repéré la silhouette de Demon, pour preuve étant qu'il grognait en hérissant le poil. Demon ne faisait pas ce genre de manière intimidante ou si peu, si rarement, envers les humains, il devenait comme fou de rage mais envers les autres animaux qu'il voyait comme des êtres faibles et inférieurs (un point de vue ressemblant étrangement aux humains), il n'avait que ses iris fixes et ses attitudes étranges pour menacer qui pouvait se révéler effrayants.

Pour preuve, alors que le chien face à lui, au sommet de sa tour odorante, faisait le gros dos en dévoilant ses crocs, Demon restait d'un calme à offrir des frissons le long de l'échine, ses oreilles droites vers l'individu et le regard totalement stable sur lui, il le fixait à la manière d'un cobra prêt à attaquer. Demon ne connaissait pas la peur, ni la douleur, ni même la mort, il ne vivait que pour tuer, assouvir ses instincts, comme une machine programmée devenue incontrôlable, point. Sa queue était droite, à l'horizontal, il conservait néanmoins des attitudes propres à la race canine on dirait. Un pas, puis un autre, toujours très calme, incroyablement précis, délicat même, ce n'était pas un comportement d'un chien ou même d'un loup qui chassait, ça ne ressemblait à rien de tout cela, ses gestes étaient beaucoup trop calculé et l'animal en lui même semblait beaucoup trop imprévisible, il marchait, descendant son tas, il avait sans doute dans l'idée d'aller sur l'autre pour s'occuper de la chienne ici présente. Qui sait ? Il ne disait rien, il ne grondait même pas, il avait un air à la fois très menaçant et à la fois pas, pour l'individu se trouvant face à lui, comment prévoir ses intentions ? Lui avait l'air sûr de tout, si le chien faisait un geste, il l'analyserait sans attendre, comme si à partir de ce geste, il allait rediriger sa façon de faire, sa position, ce qu'il avait dans la tête, on ne pouvait l'apercevoir dans ses yeux si fixes.

~○---------------------------○~

ηє ∂'υηє gσυттє ∂є ѕαηg ρσυя яєραη∂яє ℓє ѕαηg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Mer 20 Fév - 20:08



Tu te calmas en te rendant compte qu'il ne bougeait pas. Tu secouas ta tête et poussa la boîte en carton blanc qui roula en bas du tas. Tu te couchas et observas au loin, tu ne pensais pas une minute que le mâle qui se trouvait sur l'autre tas viendrait te déranger. Que faire ? Tu t'ennuyais, il n'y avait pas beaucoup de monde dans les environs, enfin, pas de chien appart l'étrange mâle. Même si tu n'étais pas une chienne recherchant sans cesse de la compagnie, un peu de divertissement ferait du bien ! Et puis, le mâle qui était là recherchait sûrement de la nourriture ou alors il vivait ici ? Tu entendis des bruits de pas, tu te redressa doucement et aperçus le mâle s'approcher à pas lents, tel un prédateur. Il était si étrange, sa couleur bringé foncée aspirait elle aussi le sombre, contrastant avec ta couleur mi-sable mi-crème. Il te fixait de ses yeux sombres. Au fond de toi, quelque chose te disais que ce chien était mauvais, très mauvais. Il te faisais penser au Rottweiler que tu avais vaincu mais cette fois était différente, ce chien n'était pas comme le Rottweiler il était bien pire.

La même chose qui te disais qu'il était mauvais te disais maintenant de fuir, de ne pas te retourner et de fuir. Tu ne l'écoutas pas, comme souvent d'ailleurs. Il avançait. Tu l'attendais. Sans bouger, ton coeur battant à un bon rythme dans ta poitrine, pourtant, tu doutais de pouvoir vaincre ce chien. Il n'était pas normal. Que faire ? Tu n'avais pas peur de lui, la mort ne te faisait pas peur non plus, tu n'avais pas vraiment de raison sur terre mais tu aimais ça. Tu décida donc de t'approcher de lui, tu marcha dans sa direction, tête légèrement basse, non pas que c'était un signe de soumission mais tu sentais l'air, tentant d'analyser le mâle. Finalement, tu t'arrêtas, vous n'étiez qu'à quelques mètres l'un de l'autre. Un chien normalement constitué aurait certainement décampé sans demander son reste, serais-tu masochiste ? Non, tu voulais en savoir plus sur cet étrange chien, il allait sûrement t'attaquer et vouloir te réduire en charpie mais tu lutteras. Oui, ce chien t'intéressait, par ses actes, son air étrange. Tu préférais les mauvais chiens que les tout timides, là, tu serais sûrement partie.

Tu t'assises et ne bougea plus, prenant garde à ne pas trop dévoiler ta gorge. Tu patientas, attendant une réaction de sa part.

[ Désolé du retard et merci d'être venu x] ]


~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon
Chiot


Messages : 39
Date d'inscription : 12/11/2012

Identité
Double(s)-compte(s): Falco, Eddie, Canelle, Pharos
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Ven 22 Fév - 17:12

[De rien, toujours présente pour rp !]



Demon poursuivait sa marche sans la freiner, sans douter, ses pattes se posaient exactement sur des parties du penchant de la montagne de déchets parfaitement stable, de ce fait, rien ne troublait l'avancement du prédateur, pas de morceau rouillé qui vacillait, pas de lame tranchante sur son passage, ni de plastique glissant, il ne titubait pas, ne trébuchait pas et pourtant il ne regardait pas le sol, il avait toujours ses iris fusionnées dans celles de la chienne qu'il était destiné à abattre sans même avoir une raison de le faire. Durant tout son entraînement, on ne lui avait jamais imposé de raison de tuer, il devait le faire et c'était tout. Au départ, c'était surtout pour obéir à son maître mais très vite, c'était devenu automatique et même son maître y été passé. Une mort qui avait permis à Demon de franchir la frontière de l'obéissance qui menait une muraille dans la relation qu'il avait avec tout autre être vivant.

Cela agissait comme des pulsions meurtrières qu'il ne pouvait contrôler, se disant qu'il avait besoin d'y céder pour vivre, la vie qu'il menait autrefois avait été oublié depuis bien longtemps et pour lui, n'avait jamais existé. Il arriva au pied de la montagne, la queue et les oreilles parfaitement immobile, l'allure de sa marche n'accéléra pas mais ne ralentissait pas non plus. Dans son esprit, un puissant mécanisme fonctionnait et les impulsions de ses neurones défilaient comme dans une véritable fourmilière qui ne s'arrêtait jamais de bouger, d'être active. La chienne qui était couchée finit par se lever, aucune réaction sur Demon, il ne changeait rien à ses gestes, il poursuivait mais restait attentif à tout.

Finalement, la chienne se mit à avancer, on aurait pu croire que le mâle ralentirait l'allure, s'arrêterait pour voir ce qu'elle faisait, non. Demon continuait de marcher mais accéléra l'allure cette fois ci, seulement, il n'accéléra que sur quelques pas avant de reprendre son rythme d'avant, pourquoi ? Comment le savoir ? La femelle avançait en sa direction et Demon ne la quittait pas du fond de ses prunelles. La chienne s'assit et resta ainsi immobile, Demon quand à lui, continuait de marcher face à elle puis dévia légèrement son chemin, toujours en la regardant, il marchait à présent un peu en crabe, passant lentement à côté d'elle, voulait-il la prendre par derrière ? Qui sait ? Mais il faisait bel et bien le tour, peut-être était-ce une façon de se distraire avant d'en finir, qui sait ? Bientôt, le mâle passa en effet derrière la femelle mais ne s'arrêta pas, il poursuivit, il repassa de l'autre côté d'elle, il faisait une étrange ronde autour d'elle, toujours les oreilles droites, la queue droite, les yeux cloutés dans les siens, aucun autre signe d'agressivité, aucun du tout même, rien qu'un regard sans âme avec des iris sombre et des pupilles dilatées. Ce petit jeu perdura, il était toujours aussi lent et précis, on dirait une hyène tournant autour d'un lion qui posséderait une proie convoitée et encore, une hyène serait plus agitée, elle regardait partout pour trouver une faille, elle gronderait et jouerait les intimidantes ou tenterait la ruse.

Gueule ouverte, puissants crocs à l'air, ses pattes avaient bondit, il avait surgit, si vite, si brutalement que des traces au sol avaient été faites par ses pattes au moment de la lancée. Il était vers la droite de la chienne, il s'était jeté sans avertissement, sa mâchoire se referma sur la jugulaire de la femelle qui avait de la chance d'avoir le poils épais pour ralentir la progression des canines sur sa veine vitale. Mais ce n'était pas comme si Demon l'avait attrapé et avait l'intention de la maintenir ainsi jusqu'à ce que ses crocs la transpercent, complètement changeant, il secoua sa tête avec force et violence comme s'il s'en prenait à un vulgaire morceau de viande.

~○---------------------------○~

ηє ∂'υηє gσυттє ∂є ѕαηg ρσυя яєραη∂яє ℓє ѕαηg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Ven 15 Mar - 17:19



Tu ne bougeais pas d'un poil et tu clignais à peine tes yeux comme une statue, tu en avais déjà vue. C'est laid, comment des bipèdes peuvent-ils aimer ce genre de choses ? Un petit courant d'air te rafraîchit alors que le mâle passait près de toi, marchant de façon étrange. Il tournait autour de toi, tel un fauve autour de sa proie. Tu baissas légèrement ta tête et le fixa du coin de l'oeil, tu attendais une attaque pour voir de quoi il était capable mais il ne montrait pas vraiment de signes d'agressivités. Tu redressas ta tête, lassée de ces longues rondes sans but. Tu allais te relever quand un bruit te fis tourner la tête vers la droite mais c'était trop tard. Il avait bondit. Son cou se retrouva entre ses puissants crocs et tu chutas en arrière mais ce n'était pas fini. Tu pensais qu'il te lâcherait pour s'en prendre à une autre partir mais il se mit à te secouer.

Tu plaquas tes oreilles en arrière, ce chien était diablement rapide. Tu tentas de lui envoyer un coup de patte sur un oeil mais une secousse te fis rater ton coup. Tu te mises à griffer son ventre avec tes pattes arrières, te débattant comme une folle pour empêcher le chien d'enfoncer ses crocs dans ta gorge. Tu rejetas brutalement ta tête vers l'arrière, te blessant toute seule à cause des crocs du chien qui te tenaient la gorge. Tu te cogna contre le tas de débris et roula un peu plus loin avant de te redresser vivement. Quel sale clébard ! Comment avait-il pu te prendre de vitesse à ce point là ? Tu n'avais rien vu venir, même pas un mouvement, tu allais même partir d'impatience.

Tu avais trop faim pour te battre correctement, même si tu avais échappée à sa mâchoires, tu t'étais blessée un peu le cou en le faisant. Tu observas rapidement autour de toi, que des déchets, de nombreuses choses pouvant te blesser. Le blesser lui aussi. Plus loin, il y avait la ville, tu aurais certainement pus t'enfuir comme tout chien aurais fais après avoir réussit à échapper à ce.... cet étrange chien. Tu en avais même eu envie mais te prendre ainsi de vitesse était un affront terrible à tes yeux, ne pas répliquer à une chose pareille ? Impossible. Tu sur la droite du chien puis fonça sur son flanc droit, le percutant de plein fouet et vous faisant aussi tomber. Tu mordis sauvagement son dos durant la chute. Il fallait surtout chopper son cou, tenter de l'immobiliser au sol et montrer ainsi que tu le dominais.

D'une poussée, tu te redressas et bondis de nouveau sur le chien, face à lui. Tu choppa son cou en tentant de le basculer en arrière mais cela est plus dure à dire qu'à faire. Ce chien ne paraît pas... normal.

[ Encore désolé, internet coupé x_x ]


~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon
Chiot


Messages : 39
Date d'inscription : 12/11/2012

Identité
Double(s)-compte(s): Falco, Eddie, Canelle, Pharos
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Mar 26 Mar - 18:13

S'il avait des dents de scie comme les puissants requins, alors la nuque de la chienne serait probablement broyée depuis longtemps car Demon n'avait de cesse d'essayer d'arracher par lui même la tête de sa victime qui tentait en vain de se tirer de ce mauvais pas sans trop comprendre comment elle en était arrivée là. Pourtant la femelle avait une corpulence assez imposante et Demon égalisait plus ou moins avec mais cela ne l'empêcha pas d'avoir l'avantage en ce moment précis. La chienne essayait bien de se défaire, elle envoyait ses pattes frapper le canidé mais comme ce dernier la secouait dans tout les sens, elle ne parvenait pas à viser là où il serait susceptible de le faire lâcher prise. Ne perdant pas espoir, loin de là, le côté combattant de la chienne prenait le dessus, la survie avant tout et jusqu'au bout, elle taillada de ses griffes le ventre du chien en se débattant telle une furie, au risque que les crocs ne déchirent la peau de son cou. La douleur des griffures de la chienne crispa davantage Demon qui referma encore plus l'étreinte de ses mâchoires comme un crocodile mais la femelle eut le temps de rejeter d'un coup sa tête en arrière, laissant finalement les canines du molosse lui arracher la chair de la gorge mais la libérant mine de rien.

Se cognant brutalement contre un tas d'ordures juste derrière elle, la femelle se redressa néanmoins rapidement avant de faire face à Demon qui était rester sur place, oui il n'avait pas bougé après avoir lâcher prise mais son regard assassin était de nouveau braqué sur elle. Toujours aussi fixe, perçant comme la visée d'un sniper, comme tout à l'heure, sauf que maintenant, ses babines étaient relevées, plissant les rebords de son museau fins et dévoilant ses pairs de canines et de carnassières blanches à la fine couche écarlate qui les recouvrait, provenant du flux sanguin de la chienne qu'il avait dérobé au niveau de son cou. Contrairement à elle, il n'avait pas plaqué ses oreilles en arrière, elles étaient toujours bien droites, dressées comme des hallebardes, et lui grondait férocement, la tête légèrement baissée qui arrondissait son échine, lui donnant encore plus l'allure d'un molosse.

La chienne se mit à observer autour d'elle, les ordures qui l'encerclaient et la ville non loin d'ici, Demon profita justement de cette opportunité de regard détourner pour bondir sur elle mais la femelle s'en rendit compte de justesse et fonça en riposte sur lui aussi, le percutant de plein fouet sur le flanc droit tout en lui agrippant le dos de sa puissante mâchoire. Le chien tituba sous le choc mais parvint à tenir sur ses pattes, évitant la chute, tandis que la femelle enfonçait ses crocs dans la chair de son échine. Demon tourna vivement la tête vers elle en grondant mais ne répliqua pas tout de suite...C'était comme s'il avait deviné la suite, en effet, la femelle lâcha ce qu'elle tenait pour faire un nouveau bond plus en avant sur le corps du mâle afin de lui saisir à son tour sa gorge mais à ce moment là, Demon ouvrit sa mâchoire en abaissant légèrement la tête pour réceptionner le cou de sa victime, jouant à qui est pris qui croyait prendre et lorsqu'il enserra à nouveau ses canines dans sa jugulaire, il tira violemment la chienne vers l'avant pour, d'une part la détacher de son flanc, et d'autre part, la propulser avec force contre un tas de débris et ce n'était pas pour déterminé de sa force qu'il avait agit ainsi, mais plutôt pour espérer qu'un tel choc puisse la blesser contre un objet quelconque qui se trouverait sur son chemin.

~○---------------------------○~

ηє ∂'υηє gσυттє ∂є ѕαηg ρσυя яєραη∂яє ℓє ѕαηg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Mer 27 Mar - 21:58



Puissant. Il était d'une puissance peu commune, comment faire pour lutter face à... ce diable ? Alors que tu mordais férocement son échine, il attendit que tu tentes de t'en prendre à son cou pour chopper le tient. Un glapissement à peine audible s’échappa de ta bouche, il te tira et t'envoya avec puissance contre un gros tas de débris. Tu couinas en sentant quelques chose s'enfoncer dans ton flanc, un goût de sang envahit ta bouche et tu toussa. Couchée sur le flanc. Tu n'avais jamais combattus un chien si terrifiant, si fort et si démoniaque. Tu soufflais à présent avec puissance, tu tentas de te redresser mais des fils barbelés retenaient ta patte avant gauche. Tu étais faible, tremblant de rage et ... de peur ? Peut être. Tu tentas de te libérer mais cela ne faisait qu'amocher ta pauvre patte, tu grognas, couinas. Blessée, te sentant si fragile. C'était la première fois que tu te sentais vulnérable, la première fois qu'un chien te battait avec tant de force. Sans pitié. Tu abandonna. Te couchant légèrement, la faim, la fatigue, tes blessures, le sang. S'en était trop. Abandonner ? Comment peux-tu abandonner après tout ce que tu as vécu ? C'est vrai que tu avais un peu renoncée aux combats, préférant utiliser ta langue pour manipuler mais face à ce chien tu ne pouvais que... essayer de survivre. Oreilles couchées, tu fixais le chien.


« Fiche moi la paix ! T'as pas intérêt à avancer ! »


Tu tentais d'être menaçante mais cela t'arracha un grognement rauque, quelque chose de pointus - sûrement un morceau de verre - avait eu la mauvaise idée de te couper le flanc gauche quand le chien t'avais balancer sans ménagement contre le tas de débris. Tu tentais encore de te défaire des barbelés qui emprisonnait ta pauvre patte, tu pourrais te servir de tes crocs mais tu avais peur que le chien ne profite de ça pour te sauter dessus et en finir avec toi. Tu voulais juste fuir, te planquer dans un coin et attendre de guérir de ces blessures. Tu ne pouvais faire que cela, aucuns humains ne daigneraient te soigner vu la réputation que tu avais au près d'eux. Tu grognas de plus belle, découvrant tes crocs. Tu cessas de grogner pour reprendre la parole d'une voix fatiguée :


« Qui es-tu ? »


~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon
Chiot


Messages : 39
Date d'inscription : 12/11/2012

Identité
Double(s)-compte(s): Falco, Eddie, Canelle, Pharos
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Jeu 28 Mar - 13:57

L'odeur du sang se fit enfin sentir, ce qui excita davantage le mâle qui s'avança vers la chienne qui avait lâché un couinement de douleur sous le choc. Il le voyait bien que la chienne ne pouvait plus tellement réagir, la faiblesse, il la sentait, pour lui, c'était égal à l'opportunité de la mise à mort. Un râle grondant s'échappa de la gorge du chien démoniaque tandis que sa dentition de tueur était toujours visible et qu'il observait sa victime agonisante. La femelle soufflait d'épuisement, une fatigue combinée à la douleur, elle essaya de se redresser, le chien semblait patienter, comme s'il voulait voir si elle était encore capable de réagir ou non, allait-il pouvait l'achever tranquillement, voilà sans doute une éventuelle question qu'il pouvait avoir dans la tête. Des fils barbelés étaient enroulés autour d'une de ses pattes avant, l'empêchant d'accomplir l'exploit d'une relevée tant espérer. Le fils du barbelé se tendit quand elle essaya, tirant vers la source qui passait à proximité de Demon qui vit ainsi le fils se tendre. Dans sa large gueule, il s'empara d'un objet quelconque, lourd, qu'il laissa tomber sur le fils tendu qui, de ce fait, tira sur la patte de la femelle pour l'écorcher d'avantage, sans doute voulait-il lui privé de la moindre possibilité de s'échapper, même faible comme elle l'était, il ne semblait pas vouloir lui laisser le moindre détail de chance.

Il avait après tout était dressé pour être d'une performance redoutable, dotant plus que son intelligence avait été accru par la puissance de l'homme, de ce fait, il utilisait souvent le décor qui l'entourait pour s'aider à vaincre ses victimes. Comme la fois où il avait jeter cette petite femelle husky dans le camion à ordure avant d'enclencher le mécanisme qui les réduisait en cube de métal. Un acte qu'il avait fait dans le but d'attirer ce doberman dans ce même camion pour porter secours à la petite, ce petit plan avait failli marcher, le chien avait failli y passer mais hélas, les hommes s'en étaient mêlés. La chienne était en mauvaise posture, laissant Demon dominait la situation, ses pas étaient redevenu alors qu'il s'approchait de la femelle en mal, épuisés, amochés, blessée, endoloris. Elle se coucha, se laisserait-elle tuée ? Qu'importait après tout, Demon n'allait pas chercher à le savoir et quand bien même, il le ferait et puis c'était tout, parce que c'était ce qu'il voulait faire dès l'instant où son regard s'était posé sur le canidé aux allures lupines.


« Fiche moi la paix ! T'as pas intérêt à avancer ! »

Mais c'était trop tard, c'était déjà ce qu'il faisait, avancer vers elle, finir le travail, il ne grognait plus mais ses crocs et principalement ses canines étaient toujours à l'air, prêt à servir, à pénétrer la chair, à égorger sa victime et qui sait, peut-être la dévorer. Le cannibalisme n'était pas négligé chez Demon, il en avait fait un moyen de survie, ce n'était pas pour rien qu'il avait dévoré ses camarades morts contre les humains avec qui il avait vaillamment lutté. En tant que vivant, ses compagnons et lui formaient une meute, mais une fois mort, ils n'étaient plus que cadavre et source de nourriture. Néanmoins, ne se laissant pas faire, la femelle grondait toujours, dévoilait à son tour ses crocs, prête à la riposte, elle était tenace avant de demander à son agresseur :

« Qui es-tu ? »

Mais qui était-il vraiment ? Ce n'était même plus un chien, dès lors qu'il avait tué pour la première fois, il n'était plus un chien, mais un démon, d'où son nom, un nom qu'on ne lui avait pas donné et qu'il n'avait pas choisit, c'était ainsi qu'il était vu tout simplement, que ce soit par les chiens, les humains ou tout autre créatures vivantes. Qui était-il ? C'était une question bonne à poser mais qui demeurera sans doute sans réponse, pourquoi répondrait-il à un être qui allait mourir sur l'instant ? Il ne serait de toute façon pas quoi répondre, savait-il encore parler seulement ? Avoir un quelconque contact social ? A part répandre le sang dans un silence d'effroi. Le voilà maintenant face à la chienne prisonnière, les babines toujours retroussées, il posa soudainement une de ses pattes avant sur son flanc dévoilé et non sans brutalité, il l'écrasait à moitié, quitte à lui brisé les côtes.

~○---------------------------○~

ηє ∂'υηє gσυттє ∂є ѕαηg ρσυя яєραη∂яє ℓє ѕαηg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doom
Nouveau né


Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 17

Identité
Double(s)-compte(s): //
Vos surnom : Pan' ( puf )
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Ven 29 Mar - 1:36



Tu observas le chien prendre un objet lourd dans sa gueule et le poser sur les longs fils barbelés qui entouraient ta patte meurtrie. Il se rapprochait à présent dangereusement de toi, tu coucha tes oreilles et grogna mais rien à faire. Il ne te répondait même pas. Tu l'observas venir, crocs dehors. Ces dans ces moments que tu aurais besoin d'une petite troupe à toi, pour ne pas tomber sur des chiens complètement tapés qui ne veulent que ta mort. Il s'arrêta près de toi, tu lui lança un regard noir. Non. Tu ne devais pas abandonner si facilement, tu devais te battre et tenter de déguerpir d'ici. Il leva une patte et la posa lourdement sur ton flanc droit avant d'appuyé, tu poussas un cri de douleur avant de te redresser sauvagement, choppant le chien par le cou.

A demi levée, crocs serrant le cou du chien, patte tendue et encore prisonnière. Tu avais refusée de te laisser faire si facilement, plus jamais ! Tu refusais d'avoir encore une fois ce moment de faiblesse, comment as-tu pu douter ? Oui, bats-toi Doom. N'oublis pas ton passé, tu peux te libérer et repartir pour t'affaler dans un coin, ne plus bouger, rester dans l'ombre une semaine pour reprendre des forces. Tu serras plus fort, grognant. Tu reculas et te mise à mordre frénétiquement les barbelés pour te libérer, te blessant la gueule au passage mais tu n'y fis pas attention. Du sang se répandit sur le sol, coulant de ta gueule, laissant un mauvais goût sur ta langue mais tu avais réussis ! Ta patte - comme ton corps - était amochée mais libre. Tu grognes et fixa le chien du coin de l'oeil, découvrant encore plus tes crocs. Tu fis un bond en avant en serrant les crocs puis tu redressa ta tête, observant le grand mâle d'un air hautain.

Tu n'avais plus peur de lui, tu ne ressentais que de la haine envers ce chien démoniaque mais d'un côté, il devait être drôlement respecté dans la ville. Personne ne devait lui chercher des noises et tous devaient se soumettre à lui et fuir dés qu'une opportunité se présentait. Toi aussi tu devrais fuir, tout de suite ! Tu n'irais sans doute pas bien vite... Tu émis un couinement à peine audible et boitilla jusqu'à une carcasse de voiture le plus rapidement possible avant de tenter de te planquer dessous mais c'était... impossible. Tu te retourna vers ton bourreau et attendit, essoufflée, presque à bout de forces.

~○---------------------------○~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon
Chiot


Messages : 39
Date d'inscription : 12/11/2012

Identité
Double(s)-compte(s): Falco, Eddie, Canelle, Pharos
Vos surnom :
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Ven 29 Mar - 12:15

La chienne réagit aussitôt après que Demon l'eut toucher de sa patte. Elle se redressa subitement pour l'attraper à la gorge et le chien se recula aussitôt sans même chercher à se défendre, il recula encore et encore, il avait de la force, tirer cette femelle n'était pas difficile et il la tira, au périls de son cou qui se déchirait lentement sous les crocs de la femelle, il tira encore jusqu'à ce qu'il ne puisse plus parce que la patte de la chienne était coincée par le barbelé mais il tira encore, tendant le fils afin que la patte de la chienne s'écorche davantage, resserrer par le barbelé. Le chien grondait légèrement mais ne lâcha pas l'affaire, pas plus que la chienne qui avait sentit en elle se déverser un flot de détermination, elle avait besoin de vivre ! Tout à coup, elle lâcha prise et se recula immédiatement pour s'en prendre au fils barbelé qui la retenait prisonnière, s'écorchant les babines et la langue au passage mais c'était le seul moyen qu'elle avait pour se libérer et au bout d'un moment, cela fonctionna, le fils céda. Sur ce, la femelle fit un bond en avant devant le chien qui s'était tenu prêt à poursuivre, jusqu'à la mort de la chienne, quoi qu'il en coûte, pour lui, elle devait mourir, il devait voir son corps sans vie gisait à terre.

Il sentait la faiblesse, la douleur, envahir le corps de cette dernière, il savait qu'il dominait la situation mais ne se laissait pas emporter pour autant, non il restait calme, un grondement sourd sortait du fond de sa gorge, ses oreilles dressées vers elle, sa queue droite et légèrement hérissée, quand la femelle se redressa plus fièrement, il l'a chargea soudainement mais au moment de l'impact, fit un écart sur le côté et agrippa de ses crocs la patte avant autrefois prit dans le fils, à l'endroit exacte des blessures, pour la tirer vers lui violemment avant de lâcher prise et de sauter par dessus la chienne pour se retrouver de l'autre côté. Elle couina, elle devait fuir, comme beaucoup qui avaient croisé sa route, fuir, espérer une échappatoire mais peu y parvenait et beaucoup était découragé avant même d'essayer, les hommes étant les plus toucher, les corps n'étaient pas toujours retrouver, les restes étaient devenu un vrai mystère pour les autorités de la ville mais les rumeurs d'une bête de mort n'étaient pas rare. Ce chien là était loin d'être respecté, à ne pas confondre avec craint, car ceux qui pouvaient le respecter n'étaient pas épargné, il fallait juste ne pas se montrer, ne pas le voir, ne pas se faire voir ou sentir ou découvrir. La chienne s'était déplacée avec mille et une difficulté jusqu'à une carcasse de voiture, elle essaya de s'y cacher mais n'y parvint pas, Demon l'avait suivit et se posta en face d'elle, elle ne fuyait plus, signe qu'il pouvait enfin l'achever.

~○---------------------------○~

ηє ∂'υηє gσυттє ∂є ѕαηg ρσυя яєραη∂яє ℓє ѕαηg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira
Chiot


Messages : 28
Date d'inscription : 05/04/2013

Identité
Double(s)-compte(s): nop
Vos surnom : Kir,Kira...
Relations:

MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Sam 6 Avr - 20:07

Noa et moi,etiont dans la decharge,on etait de service avec une collegue nomé kris,Quand ont entendit des grognements et des japement de douleur,quelque chose se passait,j'aboya,noa me demanda quesqu'il se passait,je tira sur les vetement de noa pour la pousser a avancer...

Je rampais comme ont me l'avais enseigner,kris et noa rampais aussi,j'emis un petit jappement en voyans la scenne de massacre,noa et kris tirerens des balles bruillantequi ne blessait pas...le chien a la fourure sombre posa a patte sur sa pauvre victime,puis l'autre chien se releva brusquement et baissa sa tete envers le chiens foncer,il allait l'abatre,j'aboya aggresssivement,me dressant bravement sur le tat d'ordure avec mon dossard "police",noa et kris arrivèrent peu après,j'ettait dresser la en aboyant et en grognant,kris et noa pointait un pistolet chaqun sur la bete feroce qu'etait demon.Je montrait les crocs et attendait le signal de mon maitre.

~○---------------------------○~

Invité,ne défi pas la justice,car je suis la pour l'honorer!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Horrible odeur. » { Libre.   Aujourd'hui à 10:43

Revenir en haut Aller en bas
 
« Horrible odeur. » { Libre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horrible odeur 2 jeunes rats ! HELPPPPPPPPPPP
» odeur horrible
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» eau polluée par coquilles de bulots
» jetage nasal et maintenant une odeur fetide de la bouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vie de Chien RPG :: Quartier Sud :: Décharge-
Sauter vers: